Boundary Hotel

En résumé

Emplacement

Prestations

Organique & Lumineux

Ouvert en 2009 dans l'est de Londres, the Boundary est un ancien entrepôt victorien magnifiquement transformé en hôtel design par l'un des maîtres de la décoration britannique, Sir Terence Conran.

Certains projets ne viennent qu'avec la maturité, et il est curieux de noter à quel point cette maturité est souvent porteuse d'une incroyable jeunesse ! Car si le luxe est traditionnellement attaché à la partie ouest de Londres, l'est de la ville apparaît souvent plutôt comme une pépinière de créativité un peu bohème. Avec le Boundary, Terence Conran, au faîte de son art sur ce projet dont il est propriétaire, nous montre qu'il est possible de combiner les deux avec beaucoup d'esprit. 

Les plus conservateurs trouveront que l'hôtel est mal placé parce que nécessitant plus de cinq minutes de marche depuis la station de métro de Liverpool Street, et parce que entouré d'immeubles de briques qui furent un temps ceux d'un quartier ouvrier. Les plus progressistes trouveront l'emplacement génial, car au cœur du Londres qui bouge aujourd'hui, avec tout un tas de boutiques tendances de toutes parts et pas mal de restaurants gourmands et de bars alternatifs.

Une chose est sûre, l'immeuble qui accueille l'hôtel a été choisi avec beaucoup de pertinence. Solide bâtiment d'angle émergeant avec vitalité des ruelles alentours, l'essentiel de sa longue et haute façade est orientée plein ouest, sans être vraiment inquiétée par un vis-à-vis trop pressant.

De fait, les 17 chambres de l'hôtel bénéficient d'une très belle lumière grâce au soleil d'après midi qui les illumine. Même remarque pour la terrasse de l'Albion, le café-épicerie qui occupe tout le rez-de-chaussée de l'hôtel, et qui se trouve heureusement protégée des attaques trop pressantes du soleil par de grands stores blancs. Ce n'est pas parce qu'on est à Londres, qu'on ne doit pas être prudent avec le soleil !

L'entrée des artistes

L'entrée de l'hôtel se fait sur le petit côté du bâtiment, protégée par une marquise constellée de petites loupiotes qui lui donnent un air d'entrée des artistes. La suite est un peu moins flamboyante. Car si tout semble spacieux au Boundary, le lobby de l'hôtel est une exception tout à fait notable. Le bureau de la réception vous attend ainsi dans un large couloir conduisant aux ascenseurs, heureusement coloré par deux fauteuils Jacobsen et quelques fleurs.

Par contre, une fois à bord de l'ascenseur, le voyage peut commencer : décorées par un artiste local, Adam Simpson, les parois de deux ascenseurs sont ainsi intégralement recouvertes par un inextricable et fascinant dessin en noir et blanc. A chaque étage, d'autres œuvres d'art sont présentes au fil des couloirs. La créativité des décorateurs est même allée jusqu'à concevoir des encadrements de portes différents pour chacun des trois étages.

Des chambres à vivre

Toutes différentes mais respectant un même style, les chambres et suites de l'hôtel sont un hommage rendu par Terence Conran à tous les architectes, designers, artistes ou mouvements artistiques qui l'ont inspiré ou qui l'inspirent toujours, qu'il s'agisse des chambres Le Corbusier, Andrée Putman, Bauhaus ou encore "Young British Designers".

Particulièrement spacieuses, puisqu'elles mesurent toutes plus de 30m2, les chambres dégagent une atmosphère très chaleureuse.

Ce sentiment est d'autant plus surprenant que leur hauteur sous plafond combinée aux encadrement de fenêtre en briques, aurait dû créer un sentiment parfaitement inverse, un sentiment de loft un peu froid. Mais c'était sans compter les matériaux nobles utilisés, qu'il s'agisse des meubles en bois, des fauteuils en cuir, des immenses têtes de lits aux tissus richement imprimés ou des épaisses moquettes.

Élément complémentaire : à cause d'un décalage entre la hauteur des fenêtres et le niveau des étages, le plancher des chambres s'élève en biseau contre les murs extérieurs, cela peut paraître un détail un peu technique, mais en cassant ainsi les angles droits de la pièce, ces dernières gagnent énormément en douceur.

Chaque chambre tire sa décoration du style auquel elle est dédiée. Les solides têtes de lit en tissu reprennent par exemple les motifs des dessins de la décoratrice Eileen Gray ou les petits personnages du caricaturiste Heath Robinson. Les fauteuils sont griffés, qu'il s'agisse du siège Bibendum de la même Eileen Gray, du célèbre fauteuil Barcelona de Mies Van Der Rohe ou encore du magnifique fauteuil patchwork de Lisa Whatmough.

A chaque fois, le mobilier et les couleurs s'accordent à merveille et quelques œuvres d'art provenant de la collection privée de Terence Conran agrémentent les chambres. Il faut également mentionner de larges espaces de travail, qui offrent tous une rareté : l'occasion de travailler face à la fenêtre. Certaines chambres Boundary possèdent même un dressing, ce qui achève de les rendre confortables.

Les salles de bains sont à la fois très belles et très naturelles : certaines sont décorées avec de petites faïences à la new-yorkaise, d'autres avec du marbre, ou d'autres encore sont recouvertes de lattes de bois peintes en blanc. La plupart disposent d'un double lavabo et toutes des excellents produits Ren.

Sens du détail, les chambres regorgent d'attentions: le porte-manteau à l'entrée (dans l'esprit de la décoration de la chambre), le parapluie et les sacs dans les placards, les magazines, comme le traditionnel Time Out ou le bien plus pointu Monocle, les embauchoirs, la bouteille de lait frais au frigo ou les boutons de roses séchées pour des infusions très girly.

L'hôtel propose trois types de chambres :

- Les Boundary : catégorie principale proposée par l'hôtel, mesurant plus de 30m2, située au centre du bâtiment, et profitant de deux grandes fenêtres. Elles conviennent pour tous les types de séjour, que l'on soit seul pour travailler, ou à deux pour un court séjour... ou davantage: c'est l'avantage de l'espace!

- Les Corner : dessinées dans le même esprit que les Boundary, elles sont simplement plus grandes, puisqu'elles sont situées dans les angles du bâtiment et bénéficient de six grandes fenêtres, ce qui les rend bien évidemment très lumineuses.

- Les Suites : situées au dernier étage, elles sont toutes en duplex, avec de magnifiques baies vitrées du sol au plafond et une mini terrasse. Il existe une suite fumeur, celle de Terence Conran, lui-même grand amateur de cigares.

A table !

Les petits déjeuners sont servis au restaurant-café-épicerie, l'Albion, situé au rez-de-chaussée. Longue pièce tout en bois blanc éclairée de gros lampadaires suspendus, avec ses produits sagement alignés sur leurs étagères côté épicerie, son ouverture sur la boulangerie et la cuisine au travail au centre de la pièce, et ses banquettes en cuir rouge au fond du restaurant, ce café Albion procure le sentiment paisible d'une convivialité bonne enfant, tant elle respire le naturel.

Ambiance beaucoup plus sophistiquée avec le Château Boundary, situé dans les antres de l'immeuble, au sein d'un immense sous-sol tout en long s'offrant comme une magnifique nef. Ce restaurant dédié au vin et à la gastronomie française possède une cave absolument remarquable grâce à la variété de ses vins, mais surtout, grâce à la présence de quelques raretés que les grands amateurs reconnaîtront avec plaisir.

Et si vous préférez l'éclat du ciel à l'intensité de la terre, le Boundary a également de quoi vous séduire grâce à son jardin suspendu situé sur le toit de l'immeuble. Vous pourrez ainsi profiter du bar et d'une carte grill, allant du maquereau au homard, en vous calant à côté de la cheminée ou en vous abritant à l'ombre de l'olivier... en fonction de la météo!

 

Pour qui ?

Si l'essentiel de la clientèle de l'hôtel est constituée en semaine de créatifs ou de décorateurs, métiers largement représentés dans les environs de l'hôtel, elle est davantage composée de jeunes couples, parfois avec enfants, le week-end.

Le Boundary est idéal pour tous ceux qui souhaiteraient découvrir le nouveau visage de Londres, qui, comme le soleil, se lève à l'est, et qui trouveront là, un lieu magique pour vivre en douceur une bohème chic et colorée.

 

À partir de 205€ Réserver
Notation de l'établissement
Taille des chambres 8 Confort : 8
Confort Chambres 8 Confort : 8
Infrastructure & Services 7.5 Confort : 7.5
Confort Global 7.5 Confort Global : 7.5

Contacts & Réservation

Boundary Hotel

2-4 Boundary Street
E2 7DD

Station de Métro : Liverpool Street - Old Street - Shoreditch High Street