Hotel dei Consoli

En résumé

Emplacement

Prestations

La belle adresse

Quand Mme Amélia Consoli apprit que le 2, via Varrone était à vendre, elle a tout de suite réalisé qu'elle pourrait enfin accomplir son rêve : transformer ce bel immeuble d'habitation en un hôtel indépendant.

Ayant débutée avec une petite pension de famille devenue un hôtel d'une quarantaine de chambres, Mme Consoli s'est toujours sentie un peu prisonnière de l'immeuble d'habitation dans lequel elle a su si bien faire prospérer son commerce.

En ouvrant l'Hotel dei Consoli en 2000, chez elle enfin !, elle a souhaité l'équiper de la plus belle manière et pour longtemps encore. Elle a donc fait appel aux meilleurs artisans, a choisi les meilleurs matériaux et s'est occupée de toute la décoration jusque dans les moindres détails.

Et pour s'occuper du développement de cette affaire qui d'autre de mieux que sa propre fille ? Laura Chiavacci, qui a grandi dans ce quartier où elle habite encore et qu'elle connaît par cœur, et qui, depuis toute petite, a l'habitude d'accueillir les voyageurs étrangers, simplement et avec le sourire.

On a beau dire, mais l'hospitalité, même s'il faut des dispositions naturelles, ça ne s'apprend quand même pas en cinq minutes.

Alors, quand on pousse la porte de cet hôtel et que l'on arrive devant cette petite réception au pied d'un escalier de marbre recouvert d'un bandeau de moquette, on se dit que l'on est face à un hôtel de facture classique, mais on ne sait pas encore que l'on va passer une ou quelques nuits en toute tranquillité, en famille presque.

Et pour mettre tout cela en musique, le réceptionniste, avec son élégant uniforme aux couleurs sombres, appelle le bagagiste qui vous accompagne jusqu'à votre chambre. 

Si elle n'est pas d'une originalité à devenir fou - et il faut bien reconnaître que les photos des chambres ne leur rendent pas honneur -, elle possède sans aucun doute un charme solide et chaleureux qui les rend particulièrement agréables et confortables et que l'on ressent tout de suite en arrivant.

Car les 28 chambres de l'établissement sont d'une décoration parfaitement classique : moquettes, papiers peints, moulures, dessus de lit et rideaux aux motifs assortis, et solide mobilier où la ronce de noyer donne un éclat chic.

Ni trop spacieuses ni trop exiguës, les chambres sont d'une taille correcte, avec des écarts relativement faibles entre les différentes catégories. Les deluxes gagnent un petite table et ses chaises, les juniors suites, un canapé transformable, pratique pour les familles.

Les salles de bains sont dans le ton de la décoration. Avec leur petites corbeilles à produits de bains, et leurs carreaux aux couleurs tendres, elles sont à la fois classiques et confortables, avec douche ou baignoire à jets hydromassants.

De nombreux petits détails traduisent l'attention aux voyageurs : des vides poches aux armoires parfumées au jasmin.   

Avec une façade donnant sur la très passante et commerçante avenue Cola di Rienzo, le bruit des automobiles est parfaitement tolérable, compte tenu du double vitrage et du calme de cette avenue durant la nuit : il ne faut pas oublier que l'on est quand même dans le voisinage du Saint Siège !

Les petits déjeuners sont servis au premier étage, dans deux petites salles contiguës, le salon et la salle à manger, avec un large et appétissant buffet chaud et froid, allant des traditionnelles viennoiseries, aux charcuteries et fromage italien, en passant par les salades et les fruits. Ils sont très souvent animés par Fausto, dont la solide carrure anime le bar, avec un mot agréable pour tout le monde dans toutes les langues, et servant à tous d'excellents cafés ou cappucinos. 

Aux beaux jours, l'hôtel ouvre sa belle terrasse. Située sur le toit, aménagée en jardin méditerrannéen et dûment équipée de meubles de jardins et de parasols, elle offre un cadre idéal pour les petits déjeuners, pour les apéritifs du soir, ainsi que pour des photos inoubliables avec la coupole du Vatican dans l'immédiat arrière plan. 

Pratique, à moins d'une dizaine de minutes à pied de Saint Pierre et des musées du Vatican, l'Hotel Dei Consoli bénéficie d'un quartier commerçant durant la journée et calme le soir, malgré ses quelques restaurants. La station de métro Ottaviano tout près permet également de rejoindre la place d'Espagne en une dizaine de minutes. A pied, il faudra compter une bonne demi-heure, ou plus, tant les charmes du trajet sont nombreux ! 

Mais au delà de la décoration, de la terrasse et du petit-déjeuner, c'est l'accueil et le service qui font de ce petit hôtel classique, un lieu où l'on se sent bien. 

 

À partir de 195€ Réserver
Notation de l'établissement
Confort Global 7 Confort Global : 7

Contacts & Réservation

Hotel dei Consoli

Via Varrone, 2/D
angolo via Cola di Rienzo

Station de Métro : Ottaviano San Pietro