Hôtel Gabriel Paris Marais

En résumé

Emplacement

Prestations

Le marchand de sable

Situé dans une petite rue calme entre République et Oberkampf, l'hôtel Gabriel Paris Marais a ouvert ses portes en avril 2009.

Fruit d'un an de travail, l'ex petit & modeste « Hôtel Plessis » est devenu, grâce aux bons soins de son nouveau propriétaire, Monsieur Jean-Pierre Marois, le tout nouveau & tout beau « Hôtel Gabriel », à savoir le premier hôtel « détox » de Paris (et même du monde...?!).

A la manœuvre, l'agence Asaa, de l'architecte et designer Axel Schoenert, qui réussit ici une très agréable décoration, à la fois sobre mais ludique, sans ostentation mais inspirée, innovante mais avant tout confortable.

S'y réalise une intelligente combinaison de matériaux synthétiques très à la pointe, comme le Corian et l'Hi Macs, et de matériaux très traditionnels, comme le bois, le cuir ou le velours. L'ensemble est réalisé au fil de lignes épurées mais très souples, et de couleurs claires et douces, allant du blanc au beige tendre.

Derrière le concept « design-détox », très dans l'air du temps, on sent cependant une réelle attention à l'hospitalité et au confort des clients. Que ce soit dans le service, à la fois professionnel et plutôt tiré à quatre épingle, que dans la qualité des prestations et des matériaux, l'hôtel Gabriel souhaite jouer les anges et tenir ses promesses.

A l'arrivée, façade pimpante mais simple, repeinte en blanc, avec quelques élans art déco, soutenues par des éclairages modernes. L'entrée donne directement sur le comptoir de la réception. Derrière un paravent on devine la salle de petit déjeuner. Elle occupe le rez-de-chaussée de l'hôtel. Très claire et cristalline avec ses hautes fenêtres sur rue, ses fauteuils en cuir blanc Poltrona Frau, ses tables design, son bar et ses petits lustres en spirale, elle constitue l'ensemble des parties communes de l'hôtel. On y sera tranquille pour le petit-déjeuner (100% bio), pour prendre un verre ou pour écrire un peu, mais n'espérez pas vous couler dans de profonds canapés, ce n'est pas le sujet.

Un escalier s'enroule autour de la cage d'ascenseur et permet d'accéder aux chambres.

Assez similaires en terme de décoration, les 34 chambres de l'hôtel se répartissent suivant quatre catégories : les « Lone Star » - single de 15m2 ; les « Double Deluxe » - avec un lit de 160cm et faisant environ 17m2 ; les « Double Executive » - avec un lit de 160 ou 180cm et faisant environ 20m2 ; et enfin, les « Glowing » - disponibles en twin ou en lit King-size et faisant environ 25 m2, certaines bénéficiant même d'un balcon.

Correctement spacieuses pour des chambres parisiennes (surtout à partir de la « Double Executive »), avec des murs peints en blanc, un parquet en bois et un ciel de lit arrondi recouvert de velours beige, les chambres ont une indéniable douceur naturelle. Les armoires encadrant les têtes de lit, les mobilier dessiné sur mesure intégrant secrétaire / minibar & télévision, ainsi que la cabine-salle de bains, construite en Hi Macs, donnent un côté futuriste, mais cependant toujours aussi doux à la décoration de la chambre.

Pour quelques euros de plus, les « Glowing » bénéficient des œuvres d'art colorées de l'artiste australien Mark Stuart, et surtout, du « Night Cove » de la marque Zyken. Il s'agit des lumineuses machines à sommeil réalisées par le designer Patrick Jouin et le Professeur Damien Léger, spécialiste du sommeil à l'Hôtel Dieu de Paris, dont la lumière programmable permet d'accompagner et d'enrichir les phases du sommeil.

Côté techno, wifi gratuit, liseuses LED, station iPod et téléviseur LCD. Côté salle de bains, le bloc ne fait pas trop bloc justement : il possède quelque chose de pratique et d'énergique, de clean et de sécurisant, tout comme les produits Korres disponibles. Parfait pour une salle de bains !

Et enfin, sorte de filigrane-signature rappelant les découpages de nos enfances, une frise, partout présente dans l'hôtel, reproduit à l'infini des danseuses se donnant la main, en une longue farandole, de la réception à l'ascenseur en passant par les chambres, tout pour prouver qu'on peut se « détoxifier » le sourire aux lèvres.

 

À partir de - Réserver
Notation de l'établissement
Taille des chambres 7 Confort : 7
Confort Chambres 7.5 Confort : 7.5
Infrastructure & Services 7.5 Confort : 7.5
Confort Global 7.5 Confort Global : 7.5

Contacts & Réservation

Hôtel Gabriel Paris Marais

25, rue du Grand Prieure
75011

Station de Métro : République - Oberkampf - Parmentier