Jerónimos 8

En résumé

Emplacement

Prestations

En toute tranquillité

Premier hôtel design à avoir ouvert à Lisbonne en 2007, le Jerónimos 8 ne prend pas une ride. Conçu avec soin par le cabinet Capinha Lopes Architecture, il appartient à groupe hôtelier familial, les hôtels Alexandre de Almeida, originaire du nord du pays et présent dans l'hôtellerie depuis 1917.

Situé juste en face du fameux monastère de Jerónimos, l'établissement a trouvé un très bon compromis dans les différents tempos de décoration qu'il a su distiller à travers chacun de ses espaces.

Parfaitement restaurées, les façades blanches et les bordures de fenêtres en pierre grise ont permis à ces anciennes maisons d'habitation de conserver leur aspect traditionnel, préservant ainsi le charme de la ville ; les parties communes sont volontiers très épurées avec une déco fluide, pleine d'une belle énergie - notamment pour le bar ; quant aux chambres, elles sont avant tout modernes et confortables, faites pour que l'on s'y sente bien, plutôt que l'on s'extasie devant le dernier gadget à la mode.

Bien que la clientèle de l'hôtel soit surtout une clientèle d'affaires, attirée par le Centre de conférence du Centre Culturel de Belém (CCB), il n'en reste pas moins que l'établissement présente beaucoup d'intérêt pour une clientèle de loisir, surtout si l'on souhaite profiter de Lisbonne pour se reposer. Echappant à la concentration du centre de la ville, situé à seulement une dizaine de minutes de taxi, et guère plus en tram (ligne 15E - la station est tout proche), le quartier autour de l'hôtel a un petit côté village, avec quelques restaurants, plus ou moins touristiques, avec leur larges terrasses. On y profite des pâtisseries de Belém, du magnifique monastère de Jerónimos (la cathédrale est à elle seule un bijou d'architecture), du Jardim do Ultramar avec sa végétation luxuriante et des quais du Tage tout proche.

 

Une arrivée discrète et des espaces communs très accueillants

En arrivant vers l'hôtel, plutôt discret au tout début de cette large rue montant à l'assaut d'une petite colline, la première chose que l'on remarque c'est la haie de bambou qui fait face à son entrée. A l'intérieur, s'ouvre sur notre gauche un long salon, profitant de toute la lumière des hautes fenêtres sur rue, tandis que sur notre droite, on peut accéder au bar de l'hôtel.

Petite surprise, mais où est la réception ? Hé bien il s'agit effectivement de ce cube à hauteur d'homme qui vous fait face, calé au pied d'un mur rouge, aussi immanquable qu'improbable, mais beaucoup moins formel qu'un basique comptoir de réception. Au sol, un parquet en bois exotique invite à profiter de la douceur des salons aux lignes parfaitement géométriques, installés un demi-niveau en contrebas, permettant ainsi de conserver un long volume, tout en aménageant des espaces distincts.

Côté bar, c'est la petite pointe de piment de l'hôtel. Murs rouges, table haute, banquettes, luminaires amusants, et surtout, une belle liste de dégustation de vins, dont ceux de la Bussaco Reserve, une création viticole parfaitement originale, à base de cépage Braga, imaginée par Alexandre de Almeida au début du siècle dernier, et distribuée uniquement dans son groupe d'hôtels.

Sur l'arrière de l'hôtel, on peut également profiter d'une terrasse très tranquille qui permet de prendre un verre le soir venu, dans la douceur de l'été.

 

Des chambres épurées et cosy

Les 61 chambres et quatre suites de l'hôtel sont assez similaires. Plutôt spacieuses, elles assemblent avec douceur couleurs brunes et beige. Les lignes sont épurées et les matières chaudes. Certains décrochements de plafond cassent le côté cubique de la chambre pour les rendre très cosy. Impression confirmée par les voilages et les rideaux qui habillent les chambres. Les équipements sont classiques, avec peignoirs et chaussons, téléviseurs à écran plat et wifi disponible gratuitement dans tout l'hôtel.

Dans ce long bâtiment en L, préférer sans doute les chambres sur l'arrière du bâtiment, au troisième étage. Non seulement elles sont très calmes mais en plus, elles bénéficient d'une vue agréable sur le jardin tropical voisin. Celles sur l'arrière au deuxième étage sont moins bien loties, puisqu'elles ne se hissent pas au-dessus du mur qui leur fait face... Par contre, celles du premier bénéficient d'une terrasse privative donnant une haie de bambou. Les chambres exposées côté rue profitent quant à elle du soleil de l'après-midi et d'une vue sur les façades de pierre du monastère. Ce qui n'est somme toute pas si mal !

Au-delà des quelques chambres single dont dispose l'établissement, les deux principales catégories proposées sont « Medium » et « Large ». Plus spacieuses que les medium, les larges disposent en plus d'un fauteuil en cuir dont le repose-pied s'escamote astucieusement dans le creux du fauteuil.

Sinon, les quatre suites sont plutôt des junior suites , dont une dispose d'une terrasse privative.

 

Pour qui ?

Situé dans un quartier à l'écart de la concentration du centre de Lisbonne et profitant malgré tout de nombreux intérêts touristiques, le Jeronimós 8 est un hôtel au design avenant, bien dans son époque, avec du style et de l'originalité, mais sans démesure particulière. Moins luxueux et spectaculaire que son voisin l'Altis Belém, il est en revanche plus facilement accessible. Le service y est ouvert et souriant, bref tout ce qu'il faut pour passer un bon séjour.

 

À partir de 95€ Réserver
Notation de l'établissement
Taille des chambres 7 Confort : 7
Confort Chambres 7 Confort : 7
Infrastructure & Services 7 Confort : 7
Confort Global 7 Confort Global : 7

Contacts & Réservation

Jerónimos 8

Rua dos Jeronimos, 8
1400-211

Station de Métro : Belém