Lloyd Hotel & Cultural Ambassy

En résumé

Emplacement

Prestations

l'expérience post-moderne

Ancien centre d'accueil pour les immigrés d'Europe du Nord en route vers les Amériques, le bâtiment est un solide édifice de briques et de long, datant de 1921, conçu comme une œuvre d'art architecturale aux découpes parfois brutales mais à l'allure impressionnante.  

Fort d'une expérience très pointue, mêlant arts, hôtellerie et restaurants branchés, Suzanne Oxenaar, Otto Nan, Liesbeth Mijnlieff and Gerrit Groen, les quatre compères porteurs du projet ont fait appel au cabinet d'architecte MVRDV, ainsi qu'à quelques artistes, pour transformer ce monument historique en un hôtel d'un nouveau genre, à la fois lieu d'hospitalité et de cultures, lieu informel et ouvert, parfois impersonnel pour que tous puissent se l'approprier, mais avant tout, un lieu vivant comme une ruche.

Pas d'entrée glorieuse dans ce solide bâtiment, mais au milieu de l'édifice, vous accédez à un petit hall en carreaux, comme un sas, permettant de rejoindre le guichet de la réception qui vous tourne le dos. De là, des séries de couloirs circulent le long de la nef centrale, prodigieuse salle commune aux volumes vertigineux, découpés en blocs aspirant la lumière s'engouffrant des hautes fenêtres, à la fois salon et salle de restaurant aux allures de cantine chic et cultivée.

Pas une les mêmes, les 117 chambres de l'hôtel se répartissent selon différents niveaux de confort et d'originalité : du une au cinq étoiles. Faites pour accueillir les backpackers, les chambres une étoile sont compactes et disposent de toilettes communes. A l'inverse, faites pour accueillir des rockstars, les chambres cinq étoiles disposent à la fois d'espace, de leur propre toilette et pour certaines d'entre elles, de lits pouvant accueillir jusqu'à huit personnes !

Au Lloyd, luxe et confort prennent un sens nouveau, celui du dessaisissement : pas d'écrans plats ni de système hi-fi haut de gamme, pas de matériaux nobles ni d'effets cossus, mais plutôt des espaces et des combinaisons sidérantes : des chambres conçues par des artistes pour jouer avec les volumes et offrir des univers toujours différents, toujours minimalistes, même si parfois très chaleureux, comme dans ces chambres habillées de bois. Seule constante, les salles de bains, également minimalistes, souvent sans réelles séparations avec la chambre, restent le parent pauvre de l'hôtel, même si la nudité de certaines n'est pas sans un certaine beauté brutale.

Situé le long des anciens docks de l'est d'Amsterdam, surnommé le Manhattan de la ville par les chauffeurs de taxi, un quartier en pleine recomposition alternant blocs de nouveaux logements de luxe et grands immeubles de bureaux, tous à l'architecture inventive, comme celui tout proche d'une chaîne de télévision nationale, le Lloyd Hotel bénéficie d'un espace dégagé et de peu de vis-à-vis. L'immeuble semble surgir entre le canal de l'IJ, les voies ferrées et les immeubles épars. L'ensemble a quelque chose de magique, distant de la ville touristique et des commerces mais proche du nouveau Amsterdam, sorte de paradis pour architectes.

 

Pour qui ?

Avec des chambres allant du 1 au 5 étoiles, le Lloyd s'adresse sans doute à une large gamme de clientèle, mais au fond, finalement, à une seule : celle des voyageurs curieux, des amateurs de surprises, des découvreurs d'espaces.

Car si les choses y sont bien faites, elle sont parfois un peu spartiates ou très inégales les unes par rapport aux autres. Il suffit juste de le savoir, insister pour changer de chambre si celle que l'on vous propose ne vous plaît pas... ça fait partie du charme de l'endroit !

Amsterdam ne s'arrête pas à ses canaux, le Lloyd en est la meilleure démonstration. A 10 minutes en tram de la gare.

 

À partir de 80€ Réserver
Notation de l'établissement
Confort Global 7 Confort Global : 7

Contacts & Réservation

Lloyd Hotel & Cultural Ambassy

Oostelijke Handelskade 34
1019 BN

Station de Bus : C. Van Eesterenlaan