Mon Hotel

En résumé

Emplacement

Prestations

Total Tango

La passion, ça ne s'explique pas. Ca vous grimpe le long des reins et ça vous fait faire des folies. Pour le meilleur ou pour le pire, on ne sait jamais, mais en tout cas, toujours pour une belle urgence de vivre.

Il y a un peu de ça dans l'histoire et l'atmosphère de Mon Hotel.

Complètement rénové en 2007, l'établissement est le fruit du hasard. Un hasard argentin même, qui aurait peut-être fait sourire certains écrivains sud-américains.

Car comment expliquer que l'on propose justement à un ancien gérant de hedge fund se lançant dans l'hôtellerie, un hôtel rue d'Argentine, au moment même où il rentre d'un voyage en Argentine avec encore des éclairs dans les yeux ? Il y a des signes qui ne trompent pas.

Mais si l'acquisition de l'hôtel est le fruit du hasard, sa transformation est davantage le fruit de l'histoire. 

Car les murs ont une mémoire qu'ils transmettent à chaque génération, d'une façon différente.

Fini l'époque où les filles du Daniel's venaient à l'hôtel avec leur amant d'une nuit ou d'un moment, fini le temps du petit hôtel qu'a bien connu l'écrivain Patrick Modiano, lorsqu'il sentait un monde s'évanouir à travers l'ombre anonyme des couples filant le long des couloirs et des chambres.

Fini tout cela. Et pourtant. Et pourtant, en rachetant son voisin, le fameux "Daniel's", un bar à hôtesse, autrefois discret et apprécié par la fine fleur d'un certain milieux, et en décidant de conserver sa façade laquée noire et ses néons rétro, Mon Hotel cultive un sulfureux devoir de mémoire qui correspond bien au façadisme de notre époque : poli à l'extérieur, bouillonnant à l'intérieur.

On ressent bien ça quand on pénètre dans le petit hall d'entrée, 100% d'origine, avec ses faux airs de demeure bourgeoise de province, tandis qu'à gauche, s'ouvre la réception, toute neuve et toute sombre, profitant des volumes offerts par l'angle du bâtiment pour aligner meubles design et collection d'art pop aux couleurs vives.

Particulièrement travaillés, les espaces communs cultivent ambiances tamisées et contrastes de couleurs, façon rouge & noir, bleu & noir ou orange & noir, avec des peintures d'une épaisse patine, et dont l'éclat sourd est renforcé par les éclairages, rappelant ainsi une autre époque.

Même chose pour les 37 chambres de l'établissement. Toutes sont de douillets cocons recouverts d'alcantara légèrement fauve. Les plafonds sont tendus, les murs sont tendus, gardant ainsi quelque chose intact et renforçant le côté feutré des lieux. Les couleurs sont sobres : bleu marine, blanc, marron et beige. Les lits sont couverts de couettes et les têtes de lit sont en cuir. Le confort est moderne avec stations iPod, écrans plats, chaînes du monde entier et wifi gratuit. Les chambres les plus grandes bénéficient de machines Nespresso, de salles de bains plus spacieuses, avec baignoire et douche d'un nouveau type, à la fois douche, hammam, discothèque et conférence call.

Ainsi, même s'il ne reste rien de l'ancien temps, à part ses radiateurs, les chambres, souvent compactes, ont conservé toute la sensualité, l'intimité et la fausse sobriété nécessaire pour conjuguer à deux un riche vocabulaire.

Immeuble d'angle parfaitement haussmannien, légèrement en retrait de l'avenue Foch, à moins de cinq minutes à pied de l'Arc du Triomphe, Mon Hotel se trouve à deux pas d'un noeud urbain majeur tout en étant dans un quartier très résidentiel et sûr. A moins de dix minutes à pied, on trouve soit le quartier de Saint Ferdinand avec sa place arborée et ses restaurants, la rue Duret et ses commerces, ou de l'autre côté, en remontant l'avenue de la Grande Armée, on retrouve la vigueur internationale et très passante des adresses branchées ou industrielles qui font toute la saveur de l'Etoile.

 

Pour qui ?

Apprécié par une jeune clientèle chic & internationale, Mon Hotel a d'indéniables atouts pratiques pour tous ceux devant se rendre à la porte Maillot, à Neuilly ou à la Défense : il permet de garder un pied du bon côté de Paris dans une atmosphère discrète, contemporaine et où l'effet "tango" sera fonction de la sensibilité et de l'imagination de chacun...!

À partir de 210€ Réserver
Notation de l'établissement
Confort Global 7 Confort Global : 7

Contacts & Réservation

Mon Hotel

1/3 rue d'Argentine
75016

Station de Métro : Argentine - Charles de Gaulle Etoile