Pershing Hall

En résumé

Emplacement

Prestations

Le jour et la nuit

De l'amour à la guerre à l'amour.

Telle pourrait être en résumé l'histoire du bâtiment qui abrite aujourd'hui le très select Pershing Hall.

Hôtel particulier offert par le Comte de Paris à sa maîtresse, l'établissement est devenu la résidence parisienne du général Pershing lorsque les américains vinrent en aide aux Alliés durant la Grande Guerre.

Encore marqué deci delà du sceau de l'American Legion, le Pershing Hall est surtout marqué et remarqué pour sa décoration, signée Andrée Putman, à l'origine en 2001, puis signée Imaad Rahmouni, en 2005 pour le restaurant et le nouveau bar.

Car si le Pershing Hall est un understatement pour tous les Parisiens branchés, il l'est avant tout pour son restaurant et pour son bar.

Placé au pied du plus formidable mur de végétation que l'on puisse admirer à Paris, le restaurant est niché au coeur d'un patio couvert-découvert, qui lui permet d'accueillir ses clients été comme hiver, dans un élan apaisant et rafraîchissant. 

Premier du genre à Paris, car André Putman avait su capter longtemps avant la mode écolochic cette appétit des urbains pour le vert, le mur végétal du Pershing Hall est devenu avec le temps une sorte de forêt verticale tant les plantes s'y sont propagées avec bonheur.

Et à cette première décoration, naturelle et toute en rondeur, Imaad Rahmouni a rajouté une note glamour et électrique, toute en élégance. Conservant la structure, il a su jouer avec les éclairages.

A la fois modulés et en clair-obscurs, de subtiles jeux de lumière viennent souligner l'impressionante façade verte, iriser un rideau de perles d'un éclat rosé ou laisser éclater le rouge vif et profond des objets de décoration dont les espaces sont ponctués.

L'ensemble nous plongeant dans une sorte de rêverie enchantée.

Quant au bar, c'est un must.

Situé au premier étage, bénéficiant de magnifiques volumes, ouvrant sa terasse et ses fenêtres intérieures sur le patio central, il se compose de plusieurs espaces, dont le bar central, magnifiquement éclairé, remarquable avec son immense mirroir de Murano, haut de plus de trois mètres et ses lustres suspendus. 

Les cocktails y sont travaillés et originaux, la musique y est enrobante mais tonique, le service y est souriant et les gens y sont beautiful.

Enfin vient l'hôtel.

Et il faut dire qu'avec une entrée latérale le long du magnifique grand porche conduisant au restaurant, avec une réception à la décoration moins pointue que celle du bar, et avec une trentaine de chambres seulement, l'hôtel joue un peu les discrètes.

Simples et épurées, les chambres cultivent pourtant une même décoration blanc-bois-brun très chaleureuse. Blanc des murs et des literies, bois des plaquards et mobiliers, et bruns des récentes moquettes et des boutis qui recouvrent les lits, viennent apporter chaleur et douceur.

A noter, l'astucieux mur-placard où se cache aussi bien l'accès à la salle de bains-mosaïque que la penderie ou le mini-bar.

Et comme ce type de chambre, relaxante et tranquille, donne envie d'écouter de la musique, un système audio-vidéo Bang & Olufsen permet de se perdre dans un chatoyant flux de decibels. 

Pour compléter l'ensemble, une très belle sélection de photographies d'art et un mini-SPA, très chaleureux, façon bois, coco et bambou, offre traitements beauté et massages au sein de deux cabines de relaxation.

 

Pour qui ?

Bénéficiant d'une clientèle très hip, l'hôtel Pershing Hall séduira tous ceux qui préviligient une adresse en vogue, avec un des plus beaux restaurants et bars de Paris, avec un cadre chaleureux, apaisant et d'un confort agréable, au cœur du 8ème chic, à côté des plus belles boutiques de mode de Paris. 

 

À partir de 300€ Réserver
Notation de l'établissement
Confort Global 7.5 Confort Global : 7.5

Contacts & Réservation

Pershing Hall

49, rue Pierre Charon
75008

Station de Métro : George V