Le Quartier Hotel - Bercy Square

En résumé

Emplacement

Prestations

Jardins Zen

Si le qualificatif « zen » signifie « indifférent à l'agitation du monde »,  alors il s'applique avec beaucoup de justesse à l'hôtel Quartier Bercy.

Et pour cause, l'hôtel n'a pas, au sens physique du terme, pignon sur rue. Il s'est tranquillement retiré de l'agitation du boulevard de Reuilly pour investir, avec ses jardins et ses annexes, la profonde arrière-cour d'un immeuble d'habitation.

Vous flânez le long des larges chaussées du boulevard, vous ne faites pas attention, et hop, vous passez votre chemin sans même avoir repéré l'hôtel Quartier Bercy.

Car coincé entre un institut de manucure et un petit café de quartier, il faut lever la tête pour apercevoir son enseigne, avant de s'engouffrer sous le porche d'un immeuble, pour enfin découvrir une cour peuplée d'un adorable jardin, parfaitement moussu et feuillu, avec ses petits talus et sa naïveté toute verte.

L'hôtel, en haut du jardinet, accueille ses voyageurs à pleine brassée, comme une maison du 19ème siècle, avec son air solide et son perron surplombant les herbes folles.

C'est que le bâtiment a de la bouteille : ancienne demeure bourgeoise d'un négociant en vins, il fut pendant longtemps un petit hôtel en meublé, comme on disait à l'époque.

Jusqu'à sa renaissance en octobre 2008.

Mais avant cette renaissance, il a fallu un an de plans et de travaux pour créer un hôtel de 57 chambres, comme sait si bien les faire l'équipe à l'origine du Général Hôtel à République.

Cela donne ce qui était prévu, c'est-à-dire un endroit simple, beau, confortable, à prix corrects et avec une agréable déco, à la fois légère et un brin glamour, totalement dans l'air du temps.

La décoratrice Pascale Douillard a œuvré avec beaucoup d'intelligence pour créer, dès l'entrée, un espace ouvert et respirant.

C'est vrai, car lorsqu'on pousse la porte de l'hôtel, à part l'accueil clin d'œil réalisé par les deux labradors en découpe de carton ponctuant l'entrée, on arrive dans un large salon-bar, tout en parquet exotique, en banquettes blanches, en papiers peints, en chaises et fauteuils Starck et Kartell, où l'on sent tout de suite bien.

La réception est un pupitre légèrement en retrait sur la droite, et de l'entrée on aperçoit l'arrière du bâtiment : une très belle véranda, haute et blanche, donnant, ô surprise !, sur une deuxième petite cour-jardin, fermée par « la villa », c'est-à-dire la petite annexe de l'hôtel.

Bref, c'est ce qu'on disait : tout circule, tout respire.

Le bar fonctionne jusqu'à deux heures du matin. Les petits déjeuners se prennent face au jardin (une rareté à Paris !), sous la véranda, dans un espace un peu trop blanc peut-être, mais tellement frais.

Et les chambres ?

Si toutes possèdent la même décoration, la taille des chambres varie en fonction de leur catégories : les trois quarts sont des « classiques », et le reste, des « privilèges ». A cela s'ajoute une suite et trois chambres « cosy ».

Les « classiques » sont vraiment compactes mais bien agencées et somme toute agréables pour de courts séjours. Dans ces chambres, le bureau cède la place à une petite tablette d'angle et les salles de bains sont équipées d'une douche.

Les « cosys » sont un brin plus grandes, bénéficient d'une baignoire et sont situées dans l'annexe.

Les « privilèges » sont par contre d'une taille vraiment très agréable pour cette catégorie d'hôtel. Elles sont équipées d'un petit coin relaxation avec une table et deux fauteuils. Lumineuses grâce à leurs deux fenêtres, elles bénéficient par ailleurs également d'une baignoire.

Quant à la suite, elle est située dans l'annexe. Bien proportionnée, mais manquant peut-être un peu de lumière, elle possède une chambre de taille correcte et un beau salon avec canapé transformable. Si pour 3 personnes c'est idéal, pour 2 c'est pas mal non plus !

Côté design, malgré les lignes épurées et leur charmante simplicité, les chambres possèdent une sympathique allure qui ne manque pas de glamour. La moquette, imprimée de roses rouges, y est sans doute pour quelque chose ! Pour le reste le blanc domine : papiers peints tramés, tête de lit façon croco et tables de nuit sont d'une candide blancheur, à l'exception bien sûr, d'un mur au papier peint couleur vert de gris, choisi ainsi pour donner un peu de profondeur.

Côté équipement, c'est bien : téléviseur écran plat avec une multitude chaîne, nécessaire thé-café, climatisation, coffre et porte bagage. Par contre, l'absence de mini-bar vous permettra pleinement de profiter du bar de l'hôtel ou de demander vos boissons à la réception.

Et bien sûr, faut-il le souligner, mais compte tenu de la configuration de l'hôtel, les chambres sont calmes !

Les petits déjeuners proposent à la fois du chaud et du froid, une bonne sélection de mini-viennoiseries, des salades de fruits et les classiques confitures, laitages, et fruits.

Et enfin côté service, le personnel de l'hôtel semble très enthousiaste de cette nouvelle aventure et fait tout son possible pour satisfaire ses clients.

Par contre, faites attention à ne pas sortir de l'hôtel en courant ni le mardi matin, ni le vendredi matin. Sinon, il est probable que vous trébuchiez sur un banc d'huître : les jours de marché ne pardonnent pas, c'est tout une vie de quartier qui s'étale aux pieds de l'hôtel (à ne rater sous aucun prétexte donc !).

 

À partir de 95€ Réserver
Notation de l'établissement
Taille des chambres 6 Confort : 6
Confort Chambres 6.5 Confort : 6.5
Petit-Déjeuner 7 Confort : 7
Infrastructure & Services 7 Confort : 7
Confort Global 6.5 Confort Global : 6.5

Contacts & Réservation

Le Quartier Hotel - Bercy Square

33, boulevard de Reuilly
75012

Station de Métro : Daumesnil - Dugommier