Hotel Splendide Royal

En résumé

Emplacement

Prestations

Coucher de soleil sur la ville éternelle

Situé entre le haut de la Via Veneto et la Place d'Espagne, surplombant de ses terrasses les jardins de la villa Borghese et la ville de Rome, l'Hotel Splendid Royal est l'heureux petit frère du Parco dei Principi.

Si ce dernier est un hôtel au luxe grand format, avec piscine, salles de réunion et des centaines de chambres, le Splendide Royal en est presque l'antithèse. Plus intime, plus luxueux, plus dense, son propriétaire, Monsieur Roberto Naldi, originaire d'une grande famille d'industriels et d'hôteliers napolitains, a ainsi créé le diadème romain d'un petit groupe hôtelier s'étendant jusqu'aux rives du lac Majeur. 

Ouvert en 2001, l'hôtel est la transformation d'un ancien couvent maronite. Il faut cependant beaucoup de perspicacité pour retrouver derrière ses ors, ses pierres, ses boiseries et ses marbres, le souvenir pieux de la première destination de ces lieux.

Quand on arrive à l'entrée de l'hôtel, pris entre une rue très passante et un des murs d'enceinte de la Villa Borghese d'où surgissent les têtes ébouriffées de quelques pins, il est difficile d'imaginer la vue spectaculaire qu'offre l'établissement. 

Parce qu'autant le dire tout de suite, un des points clés de cet hôtel, en dehors de son service et de sa solide mais élégante décoration, ce sont ses multiples terrasses, et entre toutes, celle de son restaurant gastronomique Mirabelle, situé au dernier étage du Splendide Royal, offrant une des plus belles vues sur Rome : mélange de végétation, de coupoles et d'une mosaïque de tuiles.

Une fois passée ses courtes marquises aux dessins arrondis où un bagagiste n'aura pas manqué de se saisir de vos bagages,  on pénètre dans un hall illuminé par le travail des architectes de l'hôtel, Massimo et Maurizio Papiri.

Blanche, rehaussée de noir et de jaune, la marqueterie en marbre du hall d'entrée, encadré par deux immenses chandeliers dorés, flatte le visiteur en le saisissant d'étonnement.

Sur la gauche s'ouvre la réception tandis qu'en s'avançant tout droit, on rejoint le salon de l'hôtel, aménagé en un confortable jardin d'hiver, dans l'ancien patio du couvent.

Avec sa marqueterie de marbre, ses ors, ses plafonds à caissons, son immense lustre en cristal de Murano, la réception du Splendide Royal est, malgré sa taille raisonnable, une des plus originales et les plus somptueuses des hôtels de luxe de Rome. Si l'ensemble est chargé, l'éclat du blanc, la douceur du rose pâle et la fraîcheur des matériaux dominent l'ensemble et lui donnent de la vitalité.

A travers la forme, s'immisce un esprit généreusement méditerranéen, volontiers scintillant, mais derrière lequel se cache toujours un petit clin d'oeil et une attention, comme le soulignent les portraits du propriétaire et de ses architectes, déguisés dans un style ancien, que l'on trouve peint dans la réception. 

Similaires en terme de décoration, les 68 chambres de l'établissement se distinguent par leur prestations, leur exposition et leurs terrasses.

Toutes plutôt spacieuses, elles assemblent boiseries, tissus, stucs, tableaux et lambris, dans des tons de bleu pervenche, de jaune ou de pourpre cardinalice. S'y mélangent à la fois le baroque, le flamboyant, en même temps qu'une légère pointe de rustique, lointain écho de l'origine religieuse des lieux.

L'ensemble est très chaleureux, cohérent et cossu, sans jamais être étouffant. Même si le style peut déplaire à certains, et en cela les photographies ne lui rendent pas totalement hommage, il faut reconnaître que son côté intemporel et d'une solide facture, fait que l'on s'y sent tout simplement bien.

De belles salles de bains en marbres, avec douches et/ou baignoires, dont certaines à remous, en accentuent le confort, la plupart bénéficiant de lumière naturelle.  

Les chambres supérieures et quelques deluxes donnent sur une cour intérieure dont le principal avantage est d'être calme.

Situées entre le 2è et le 6è étage, la plupart des chambres deluxes donnent sur le parc de Villa Borghese et aux étages supérieurs sur le panorama de la ville.

Une partie des junior suites bénéficient d'une terrasse ou d'un balcon, mais toutes sont situées dans les étages élevés avec une vue sur le parc.  

Si, avec raison, vous préférez une vue sur Rome ET sur le parc depuis votre terrasse, il vous faudra choisir une des suites : c'est leur privilège. 

Très spectaculaire et située au dernier étage, la Suite Présidentielle possède une exceptionnelle terrasse faisant le tour de la suite et offrant une vue à 360° sur Rome. Si vous préférez plus d'intimité, choisissez la Suite Borghese : sa terrasse de 62m2 est une invitation à déjeuner au soleil. 

Mais tout séjour au Splendide Royal devrait être accompagné d'une halte au restaurant gastronomique Mirabelle, tenu par le chef Giuseppe Sestito. Avec une cuisine méditerranéenne moderne plutôt réputée, le restaurant attire surtout beaucoup pour son incroyable terrasse, où depuis le 7ème étage de l'hôtel, on contemple Rome et les Jardins Borghese.   

Autre terrasse, couverte et donnant sur l'arrière, celle des petits déjeuners, qui permet dès le matin de bénéficier de la lumière magique de Rome.

Très impliquée dans l'amélioration constante du service, la direction de l'hôtel s'applique constamment à élever les standards d'un service où l'attention portée aux voyageurs est volontiers naturelle et espiègle. 

 

Pour qui ?

Avec une clientèle chic, locale et internationale, de tous âges mais plutôt classique, le Splendide Royal sait attirer de sereins contemplatifs qui savent apprécier le charme tranquille de son décor, l'intimité lumineuse de son salon et qui chérissent une certaine idée du romantisme.

 

À partir de 320€ Réserver
Notation de l'établissement
Confort Global 9 Confort Global : 9

Contacts & Réservation

Hotel Splendide Royal

Via di Porta Pinciana, 14
00187